Kit de démarrage pour organiser un jeu de la monnaie

Notre but est que le jeu se répande largement. Comme nous sommes limités, nous ne pouvons pas organiser et animer tous les jeux partout !

Ainsi nous comptons sur toi pour aussi organiser et animer le Jeu de la monnaie par tes propres moyens.

Pour t’aider voici une kit de démarrage pour organiser le jeu de la monnaie:

Les documents essentiels:

Voici une fiche avec les règles du jeu de la monnaie.

Voici un manuel du meneur du jeu de la monnaie. (pdf) → Avec les règles, mais aussi les conseils pratiques pour les suivre, ainsi qu’un peu de théorie pour répondre aux questions et expliquer au besoin ce que le jeu est sensé montrer.

Voici une feuille de comptabilité pour les meneurs du jeu.

Voici ma feuille de triche que j’utilise pour ne rien oublier pendant que je mène le jeu:

jeu-de-la-monnaie

Liste du matériel pour le jeu de la monnaie

Minimum pour le jeu

    • Des cartes à jouer. (pour avoir 1 carré par joueur + 4 carrés de pioche: pour 20 joueurs → 80 + 16 = 96 cartes. → 3 jeux de 36 cartes ou 2 jeu de 52 cartes. Quand le nombre de joueur est petit, privilégie les jeux de 36 cartes, ça donne plus de possibilités)
    • 1 crayon ou stylo par joueur
    • une grille de comptabilité par joueur pour le 4ème jeu.
    • Des billets de banque pour le 3ème jeu. (découpés dans une feuille A4. le plus simple, c’est plier la feuille en 16, soit en 4 dans la largeur et en 4 dans la longueur.) Pour gérer le stress de devoir payer les maisons à coup de 5. Le meneur de jeu peut préparer des tas de 5 billets pendant le jeu du troc qui est plus lent. (ou aussi avoir des billets de 10 pour les riches)
    • une minuterie pour les temps de jeu. (un smartphone suffit)

jeu-de-la-monnaie

Quelques astuces pour améliorer la gestion du jeu

    • Remplir la fiche avec les noms des participants par orde alphabétique, c’est plus rapide pendant le jeu de retrouver la bonne ligne !
    • Pour avoir les gens dans le bon ordre, avant le jeu on demande à tout le monde de se placer par ordre alphabétique des prénoms. Ains c’est vite fait et ludique.
    • Par la même occasion on demande aux gens d’écrire leur prénom sur une bande adhésive qu’ils placent sur leur habits. Ainsi le notaire voit tout de suite le nom de la personnes quand il doit faire la compta.
    • Si on doit faire vite et que l’on a pas la possibilité de prendre le temps de prendre les prénoms des gens, on peut attribuer des numéros aux gens en les écrivants sur des étiquettes collés sur leurs habits.
  • Il est intéressant de profiter de l’occasion pour présenter la brochure de la BNS dans laquelle il est dit « tout commence avec le troc« . Ainsi que le livre de David Graeber: dette 5000 ans d’histoire.
  • Pour le brassage des cartes, nous avons testé plusieurs solutions (tri manuel, sac en plastic au dos d’une chaise, bac sur une table, séparation, etc..). La plus simple et efficace est de placer une table en avant des bureaux des notaires/banquiers avec 4 tas de cartes. La proximité des notaires/banquiers est importante, tout comme le fait que pour éviter des embouteillage, il est nécessaires d’avoir la possibilité de mettre le maximum de monde autour de cette table. (donc au moins 3 côtés libres) Il est également important que les 4 tas soient accessibles à bout de bras quand on est sur un côté de la table.
  • (pas encore expérimenté, mais pour un grand nombres de joueurs, avoir plusieurs « machine de tris doit être possible »)
  • Les 4 tas servent de Machine de tri des cartes. Quand un joueur amène une maison, il a en main un carré. On doit séparé le carré, il va donc placer ses 4 cartes dans 4 tas différents. Puis piocher les nouvelles cartes dans un seul tas. On a donc ainsi un tri qui est bien fait et qui évite d’avoir des carrés mal triés. Ceci tout en évitant de monopoliser une personnes qui fait le tris manuellement.

Pour l’ambiance

    • Apéritif à disposition pendant les jeux. (A grignoter et à boire) (Ne pas oublier la vaisselle de l’apéritif) → Quelques idées: http://yopyop.ch/tag/amuse-gueule/
    • De quoi manger un repas convivial après le jeu, histoire que les gens restent échanger leur vécu du jeu. (repas simple ou canadien)
  • Une salle, ou au minimum une table si le jeu se fait en extérieur.

Pour la logistique

    • Matos de bricolage, (ciseaux, adhésif, papier vierge, post-it, marker, ficelle, gomme, taille crayon, etc..)
    • Panneau « jeu de la monnaie », toujours utile pour le fléchage si les gens doivent trouver une salle.
  • Tirelire ou chapeau pour collecter le « prix libre » de la soirée. Juste histoire de rentrer dans les frais de l’organisation. Nous avons aussi expérimenté la variante Participation consciente. (pour le jeu + le repas) C’est une combinaison de ce que je PEUX payer (je suis conscient de mes moyens), ce que je VEUX payer (par ce que j’ai envie de soutenir et remercier pour le magnifique apport) et ce que je DOIS payer (souvent les frais déjà engagé pour la logistique et nourriture). Ça se fait sans justification. J’ai vécu ceci pour la première fois lors d’un stage à l’Université du nous qui se finance ainsi.
    → Avec le jeu de la monnaie on vous questionne sur votre rapport à l’argent jusqu’au bout ! ?

Pour immortaliser et rendre viral l’événement

    • Appareil photo
    • Caméra
    • Trépied
  • Liste pour enregistrer les coordonnées de participants qui veulent bien partager leur adresse de contact.

jeu-de-la-monnaie

Vidéo du déroulement d’un jeu de la monnaie

!!! Attention spoiler !!!

C’est pratique pour voir ce qui émerge d’une partie, mais si tu veux vivre le jeu pleinement sans à priori, ne regarde pas cette vidéo !

Dans cette vidéo, il y a notamment les noms des jeux. Mais quand on le joue, on tente de faire deviner le nom des systèmes économiques expérimentés dans les 2 premiers jeux.

Si tu organises un jeu public, fais le nous savoir qu’on diffuse l’info dans notre agenda !

Scroll to top